VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Vieillesse - dépendance

Au sommaire

Accueil > Vieillesse - dépendance > Le point sur les aides à domicile pour les seniors

Le point sur les aides à domicile pour les seniors

(11/04/2019)

La DREES, dans une étude récente, revient sur les conditions de vie des personnes âgées de 60 ans et plus et leur besoin d’aide pour les tâches au quotidien. Elle indique notamment qu’un senior à domicile sur cinq est aidé régulièrement pour les tâches du quotidien.


L’enquête « Capacités, aides et ressources des seniors » (CARE), réalisée en 2015 sous l’égide de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques vient (DREES) s’est intéressée aux conditions de vie des personnes de 60 ans et plus. Au total, c’est 3 millions de personnes âgées qui sont aidées, soit quatre fois plus que le nombre de bénéficiaires de l’APA à domicile, et près de 2 millions de seniors qui se font assister pour le ménage ou les courses.

Sans surprise, l’aide à domicile augmente avec l’âge et le niveau de perte

d’autonomie. Ainsi, entre 60 et 74 ans, moins d’un senior sur dix déclare recevoir une aide pour effectuer les actes de la vie quotidienne, alors que pour 40 % des seniors âgés de 75 ans et plus l’aide à domicile s’impose. Et ce sont les femmes qui sont les plus nombreuses à déclarer se faire aider par rapport aux hommes. Représentant 55 % de la population de plus de 60 ans, elles sont 70 % des seniors à se faire aider jusqu’à 75 ans, puis 72 % au-delà de cet âge. Chiffres qui s’expliquent en partie en raison de leur plus grande longévité, indique l’étude.


Près de la moitié des seniors aidés uniquement par leur entourage


L’enquête souligne également l’importance de l’entourage. Parmi les 3 millions de personnes aidées, près d’une sur deux déclare l’être uniquement par son entourage. Et, ce sont en majorité les hommes qui en bénéficient à hauteur de 58 % contre 43 % des femmes.
Elle indique que la moitié des seniors aidés les plus autonomes (GIR 5 à 6) le sont uniquement par leur entourage. Mais, plus ils sont dépendants plus l’aide devient mixte, combinant à la fois une aide de l’entourage et des professionnels. L’aide professionnelle s’impose notamment pour réaliser des actes complexes, comme la toilette et l’habillage. Cependant, les personnes qui se trouvent en GIR 1 et 2 sont très peu (4 %) à n’être aidées que par des professionnels. Constat qui révèle qu’il s’avère difficile de maintenir à domicile les personnes les plus dépendantes sans l’aide de l’entourage.
D’autre part, parmi l’entourage, ce sont les enfants et le conjoint à 87 % qui interviennent auprès de la personne dépendante. Les femmes sont plus souvent aidées par leurs enfants (62 %) alors que les hommes déclarent être aidés plus fréquemment par leur conjoint (57 %). L’âge est également un élément important pour l’intervention des enfants. Les seniors âgés de moins de 75 ans sont surtout aidés par leur conjoint (67 %) tandis qu’au-delà de cet âge, souvent confrontés au veuvage, ils déclarent recevoir une aide de leurs enfants.

53 heures d'aide par semaine pour les seniors les plus dépendants


Le nombre d’heures consacrées par les aidants aux anciens dépend de l’importance de la dépendance de la personne. Si cette aide représente en moyenne 8 heures par semaine pour les personnes les plus autonomes, la moitié des seniors les plus autonomes ne le sont cependant qu’à hauteur de 5 heures par semaine. Et, cette aide peut atteindre 53 heures ou plus par semaine pour les personnes les plus dépendantes.

Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Cookies | Politique de confidentialité | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://cg13.guide-familial.fr/actualite-29703-I208-le-point-sur-les-aides-a-domicile-pour-les-senio.html