VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Insertion des publics en difficulté

Au sommaire

Accueil > Insertion des publics en difficulté > Une double « rénovation du travail social » engagée ce printemps

Une double « rénovation du travail social » engagée ce printemps

(13/03/2019)

Ministère des Solidarités

Les « premiers accueils sociaux de proximité » et les « référents de parcours » doivent être généralisés, dans tous les départements, dans les trois prochaines années. Cette « refondation » du travail social doit être engagée d’ici au 30 juin, dans le cadre de la stratégie de lutte contre la pauvreté.

Trouver un « premier accueil social » à moins de trente minutes de chez soi ; et pouvoir désigner un « référent de parcours » pour coordonner ses accompagnements… Telle est la double « rénovation du travail social » qui vient d’être lancée, dans le cadre de la stratégie contre la pauvreté.

 

Généralisation
Ces deux innovations, à vrai dire, proviennent du Plan d’action en faveur du travail social, conçu en 2015 sous le quinquennat de François Hollande. Mais après quelques années d’expérimentations, et d’incitations, l’heure est maintenant à leur « généralisation », grâce à des financements dédiés. Une instruction ministérielle, du 4 février 2019, donne en effet à chaque préfet jusqu’au 30 juin pour signer avec le président de son département une « convention d’appui à la lutte contre la pauvreté ». Et cette contractualisation doit servir, au minimum, trois objectifs : renforcer l’insertion des bénéficiaires du RSA ; améliorer les sorties de l’aide sociale à l’enfance ; mais aussi « refonder et revaloriser le travail social », avec ces deux démarches.

 

Des polyvalences aux associations

Un « premier accueil social », en réalité, a déjà été organisé dans plusieurs territoires – tels que la métropole de Lyon. Mais dorénavant, l’Etat doit attribuer de 60 000 à 110 000 euros à chaque conseil départemental pour structurer un « réseau de premiers accueils sociaux inconditionnels de proximité ». Ces services pourront être assurés par les polyvalences départementales, mais aussi par des CCAS ou des CIAS, des maisons de services au public, des Pimms, ou même des associations. Chaque collectivité devra garantir, d’ici à 2022, « la possibilité pour toute personne d’accéder en moins de 30 minutes à ce premier accueil social ». Il lui reviendra aussi de favoriser le « travail en réseau » et le « partage des pratiques professionnelles » entre les acteurs mobilisés.
Chaque site doit proposer différents temps d’accueils, avec et sans rendez-vous, sur des horaires d’ouverture accessibles aux travailleurs, tout en assurant une présence « hors les murs ». Le premier accueil social doit aussi reposer sur la « complémentarité » entre des intervenants sociaux et des administratifs, dûment formés - par exemple avec un « accueil en deux temps, autour d’abord d’un agent administratif ou secrétaire médico-social qui assure un primo-accueil, puis d’un travailleur social qui assure l’évaluation ».

 

Co-construire l'accompagnement

Quant au « référent de parcours », il a déjà été expérimenté dans quatre départements – dont le Bas-Rhin. La démarche peut être proposée à toute personne se retrouvant dans une situation complexe, mobilisant divers professionnels. L’idée est de réunir tous ces partenaires avec l’intéressée pour co-construire son accompagnement, et désigner un « référent de parcours » qui en assure la coordination. L’ambition est maintenant de rendre cet appui accessible à tous, d’ici à 2022. De 30 000 à 80 000 euros de cofinancements doivent aider chaque département, notamment, à former et à sensibiliser ses travailleurs sociaux et leurs partenaires.


Source : Ministère des Solidarités
Auteur : Olivier Bonnin (photo : © Fotolia)
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Cookies | Politique de confidentialité | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://cg13.guide-familial.fr/actualite-29675-I209-une-double---renovation-du-travail-social---enga.html