VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Enfance

Au sommaire

Accueil > Enfance > Cinq engagements contre les sorties sèches de l’ASE

Cinq engagements contre les sorties sèches de l’ASE

(21/02/2019)

L’État doit contractualiser avec chaque département, d’ici cet été, pour assurer une meilleure autonomie pour tous les jeunes de l’Aide sociale à l’enfance parvenant à la majorité. Près de 50 millions d’euros sont prévus, sur quatre ans, pour améliorer leur accès aux droits ou encore leur insertion sociale.

Le dix-huitième anniversaire n’inspire pas nécessairement la fête pour les jeunes protégés par l’Aide sociale à l’enfance (ASE). Après une adolescence souvent rude, s’interrompt alors, plus ou moins brutalement, l’accompagnement prodigué par le département. Et en définitive, parmi les personnes SDF nées en France, une sur quatre s’est justement trouvée placée, dans sa jeunesse, dans la protection de l’enfance... Voilà pourquoi, parmi les 21 mesures de la stratégie contre la pauvreté, présentée en septembre, a été inscrite cette vaste ambition : « Empêcher toute sortie (de l’ASE) sans solution. » Mais comment y parvenir ? Un mode d’emploi détaillé vient d’en être livré, le 14 février, à l’intention des départements et de l’État.

 

Conventions

Ces instructions ont été définies par un groupe de travail constitué, pour moitié, de jeunes passés par l’ASE. Elles consistent en cinq engagements distincts, qui devront être intégrés, d’ici à cet été, dans les conventions que signe l’État avec chaque département, pour mettre en œuvre la stratégie de lutte contre la pauvreté. Ces mesures contre les sorties sèches de l’ASE doivent y être déclinées aux côtés d’autres actions, notamment pour l’accès aux droits ou pour l’insertion.

 

Trouver du soutien

Pour les sortants de la protection de l’enfance, un premier engagement sera « la préservation du lien social et d’un point de référence ». Concrètement, chaque jeune majeur devra avoir la possibilité de se choisir une personne ressource, ou un réseau d’entraide, pour trouver du soutien après ses 18 ans. À travers ses conventions, l’État accordera donc aux départements de quoi financer ce type d’associations.
Les collectivités devront aussi permettre à ces jeunes d’accéder à un logement. En pratique, l’accès aux foyers de jeunes travailleurs, ou aux logements étudiants pendant l’été, devrait être amélioré.
Un troisième engagement portera sur l’accès aux droits et à des ressources financières. Aux termes de leurs conventions, les départements devront « mobiliser toutes les solutions de droit commun existantes », des bourses d’études jusqu’à la garantie jeunes. La branche Famille sera également mobilisée, pour « favoriser » la mise en place d’un « rendez-vous des droits » avec les sortants de l’ASE.

 

Missions locales

En outre, l’insertion sociale et professionnelle devra être accompagnée : « pas un jeune ne devra sortir de l’Aide sociale à l’enfance sans une prise en charge préparée en amont avec la mission locale », communique le Gouvernement.
Enfin, un cinquième engagement des départements et de l’État sera d’assurer un accès à la santé. Grâce à l’Assurance maladie, la CMU-C doit ainsi être renouvelée automatiquement juste avant le dix-huitième anniversaire, pour une durée de douze mois, afin d’éviter toute rupture de droits.
En attendant d’être signés par tous les départements, ces engagements vont être intégrés dans les quatre conventions déjà conclues (1). L’État consacrera 12 millions d’euros par an, jusqu’en 2022, pour faire ainsi progresser l’égalité des chances.

(1) Des conventions ont déjà été signées, successivement, avec le Nord, le Pas-de-Calais, le Bas-Rhin et l’Indre-et-Loire. La Meurthe-et-Moselle doit signer d’ici peu.


Auteur : Olivier Bonnin (photo : © Fotolia)
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Cookies | Politique de confidentialité | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://cg13.guide-familial.fr/actualite-29650-I201-cinq-engagements-contre-les-sorties-seches-de-l-.html